Lagresle manque la 13ème...mais reste en 5ème!

26 mars 2018 - 22:16

Samedi soir, avec ses 12 victoires au compteur, Lagresle prenait la route de Chassieu Elle pensait être accueillie par le philosophe Camus, mais c'est Emile Zola qui la recevait dans son gymnase. Venus chercher la 13ème dimension, les Greslis s'étaient déplacés en nombre...beaucoup plus important que les locaux (simplement leader de la poule!). 

Les essais de la semaine permettaient d'être optimiste sur la volonté du groupe à monter en régime. Après quelques tours de chauffe, les visiteurs se plaçaient sur la grille de départ mais calaient sur la ligne (0-6). Ils rentraient donc au stand et changeaient de stratégie. Nicolas Brancion se mettait au commande et relançait la mécanique grippée. Son co-pilote, Matthias Vermorel embrayait le pas et scorait également avant la fin du 1er tour. Les Bleus coupaient la ligne en tête (15/12). 

Au départ du second tour, les locaux peinaient  à trouver leur rythme de croisière et les visiteurs prenaient quelques longueurs d'avance, avec Mathieu Kaloga aux commandes (9 pts). A leur tour, de retour du paddock, D.Azziza et A. Dkhil accéléraient et montaient dans les tours. Décines mettait les gaz et dépassait Lagresle sur la ligne d'arrivée juste avant la pause (35-33).

Dans le 3ème tour, Mathieu Kaloga, plutôt à son avantage, prenait une 3ème pénalité. Arnaud Lagoutte en profitait pour enfiler sa combinaison et relayait le pivot greslis. David Brancion prenait à son tour le manche et inscrivait 8 points dans cette période. Lagresle perdait néanmoins encore du terrain sur Chassieu (18-20).

A 4 longueurs des locaux seulement, les visiteurs tentaient de revenir puis un dépassement, par Mathieu Kaloga, Loic Buchet et David Brancion mais le pilote d'essais adverse, F. Ramseyer, jusque là inexistant, plaçait 3 gros tirs qui ruinaient les espoirs des équipiers de G. Passot. Tentant un dernier baroud d'honneur, les greslis échouaient et terminaient à 12 points du leader (68-80) le plus gros écart de ce 20ème Grand Prix! 

Peu inspirés, à l'image de leur Directeur d'écurie, les greslis ne ramenaient donc pas leur 13ème victoire de la saison mais conservaient leur 5ème place au classement, avec la défaite de Tarare à domicile contre Vaulx-en-Velin. 

Le "ravitaillement"  d'après-match, était à l'image des tribunes, copieusement dégarni. Les Greslis fermaient la salle en partant et regagnaient péniblement leur montagne, non sans avoir bu quelques bières, en bord de Saône, et après avoir pris soin, de se faire prendre en photo, du côté de l'Azergues...

La voiture présidentielle faisait quelques détours de Salvagny mais rentrait sereinement au garage. 

Nos pilotes seront au repos pour une semaine, avant le GP du Roannais (samedi 7 avril à 20h30) face à la Chorale de Roanne, pour un dernier tour de circuit à la Maison (Paul Ricard bien sur!). De nombreuses animations devraient agrémenter cette soirée. Souhaitons qu'elle dépasse celle du 15 avril 2017 dans nos mémoires! 

Le futur ex-directeur d'écurie!

JYB

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 20 Supporters

Aucun événement