Çà c'est fait...

5 février 2018 - 22:53

Étrange parallèle ce samedi 3 février 2018. Les greslis avait lourdement chuté à l'aller (-34) à la Bonbonnière le 7 octobre dernier, tout comme Yann Vermorel, le 3 février 2017, dans ce match sans enjeu contre St Priest...

Quelques mois plus tard, Lagresle s'est refait une santé à l'image de son icone. Le N°11 a survolé cette rencontre au sommet.

Au match aller, complètement débordés, asphyxiés physiquement, étouffés mentalement, les Greslis avaient coché le match retour, non pas par vengeance, mais par orgueil. Yann, encore convalescent, espérait être là. Il fut omni-présent...

Le repos du week-end passé aurait pu couper les jambes des locaux, mais ce sont des ailes qui leur ont poussé. Tout au long de la semaine, plusieurs signes (Mathieu sur place mardi à 19h10!) montraient la motivation et la détermination de chacun d'entre eux. Vendredi soir, Yohan Martinet, participait même aux derniers réglages,  pour mieux participer à la fête. Samedi soir, à 19h30, tout le monde était sur le pont.

Dès le coup d'envoi, Lagresle démarrait en fanfare (pas celle de Coutouvre!) grâce à son secteur intérieur (16 pts sur 23) mais peinait à contenir L. Perrier (10 pts). Les 10 joueurs investis sur ce 1er QT montraient que les locaux étaient dans un grand jour. Ils viraient en tête (23-16). 

Dans le second QT, les secondes lames, extérieures, se montraient à leur tour à leur avantage, en imposant une forte pression aux visiteurs, non sans rappeler celle des Pontois à l'aller. Yann Vermorel donnait le tempo à sa défense... et à son attaque, tandis que Loic Buchet gèrait l'attaque demi-terrain. Les intérieurs, dominateurs au rebond se mettaient au service de l'équipe qui remportait ce deuxième acte 18-12. La mi-temps, sifflée sur le score de 41 à 18, tombait à pic pour tous les acteurs...peut-être pas pour Yann!

Conscients de la réaction prévisible du leader, les bleus ne se démobilisaient pas à la pause et au contraire, se relançaient dès la reprise par deux paniers majorés de Loic...et Yann. L'écart grimpait rapidement. Non seulement les rotations ne diminuaient pas la performance de l'équipe, mais elles la bonifiaient. Les Pontois sans craquer, ne pouvaient répondre à la détermination de la bande à Passot, toujours impérial à 35 ans(bientôt). Le 3ème QT, remporté 22-14, mettait Lagresle à l'abris d'un retour de la Pontoise (63-42). 

Dans le dernier, l'écart montait à +24 (35ème), dans une ambiance de "Remontada". Yann demandait à sortir...pour souffler!  La fin de match était à l'avantage des visiteurs qui réagissaient, sous les yeux des cadres locaux, mis au repos...bien mérité. Les Bleus céderont (14-28) dans les dernières minutes et se contenteront de remporter un match (77-70) qu'ils auront parfaitement préparé et maîtrisé. Certain aurait préféré saler l'addition mais d'autres échéances arrivent à grand pas (déplacement à Tarare puis réception de Roche-la-Molière). Il faut savoir ménager sa monture...

 La salle n’oubliait pas d'applaudir l'ensemble des acteurs, y compris les arbitres, très présents, sans se faire remarquer...c'est rare!

La soirée se prolongeait par l'hymne greslis https://www.facebook.com/arnaud.lagoutte.1/videos/1769784829732707/

sous une cascade de bière...avec le sentiment du devoir accompli!

Un autre derby attend nos greslis dès samedi prochain face à une équipe de Tarare très affûtée offensivement. Le remporter serait un véritable exploit. Ils n'y sont jamais parvenus...jusque là! 

A cœur vaillant, rien d'impossible!

jyb

 

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 18 Supporters

Aucun événement