Coupure d'Antenne à Lagresle...

15 janvier 2018 - 21:35

L' Etoile de Lagresle proposait en prime time samedi soir (20h30), un nouvel épisode de sa série NM3. Les derniers, plutôt divertissants, avaient bien garni la salle, avec une colonie de "Pereuviens" prêts à chauffer la foule.

S'il est vrai que le tournage de ce numéro, dans la semaine, avait été perturbé par des déplacements professionnels et quelques virus, l'équipe était au complet, cette fois, au moment du générique, samedi soir. 

Les costumes avaient certes changé (Blanc pour le bleu) mais les décors et les acteurs "paraissaient" habituels. Après la présentation des Vaudais puis des Grelis, la retransmission commençait par un traditionnel "lâché" de ballon que Mathieu Kaloga maîtrisait, celui là. Les 10 premières minutes échappaient complètement (10-23)  au contrôle des locaux, méconnaissables, à l'image de leurs leaders offensifs David Brancion, Mathieu Kaloga, et Loic Buchet. 

Aphones en attaque, médusés en défense, imprécis dans leurs relations de passe, fébriles aux lancers francs, les Greslis avaient laissé leur basket au vestiaire.

Les 10 minutes suivantes, plus équilibrées, restaient néanmoins peu enthousiasmantes (13-12). Yann Vermorel, qui lui,avait bien chaussé ses baskets, "volaient" de nombreux ballons aux quatre coins du terrain mais n' avait guère plus de réussite aux tirs.

A la pause, Lagresle avait sans doute évité le pire (23-35) mais une vraie remise en question, individuelle et collective s'imposait. 

Dans le 3ème acte, les locaux contrôlaient d'avantage leur raquette mais restaient impuissants offensivement (14-14). Gelanor, l'Homme du match, intimidait petits et grands Ne perdant pas de terrain, mais un peu leur sang-froid, les Greslis maintenaient pourtant Vaulx à 12 points. 

A l'entame du dernier QT, porté par son public, Lagresle sortait enfin de son sommeil et mettait les visiteurs sous-pression. Ils commettaient de nombreuses fautes que les locaux transformaient enfin. Yann Vermorel sonnait la révolte, imité par Loic Buchet. Ils enquillaient 3 paniers majorés pour prendre 1 point d'avance à 28" du buzzer. Dans une ambiance indescriptible, Vaulx inscrivait rapidement deux nouveaux points (60-61). Les 22 dernières secondes de cette série auraient pu faire basculer la rencontre, mais fort logiquement Vaulx-en-Velin remportait ce match 63-60, à l'issue d'une soirée bien terne du côté des "blancs"...

Samedi les Greslis n'ont pas crevé l’écran, ni jamais trouvé la mire. Ils reviendront pourtant dès samedi prochain à l'Antenne (20h30 à Lentigny) dans un match très très important pour la suite de la saison. 

Le coach

jyb

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 20 Supporters

Aucun événement