Partis de (trop) loin, les Greslis s'inclinent (encore) à la maison!

4 décembre 2017 - 22:39

Après une semaine de "repos" mérité, Lagresle avait la lourde tâche de recevoir Chassieu/Décines,1/2 finaliste du final four de la Coupe de la Ligue. Cette équipe, candidate non déclarée à la montée en NM2 s'annonçait redoutable par son effectif et son staff. Elle a en plus réalisé un grand match.Pourtant les greslis ont bien failli la faire chuter. Récit...

Toujours diminués, avec les blessures longues durées d'Alexandre, Tanguy et Clément,mais avec le retour de Yann Vermorel, les greslis s'attendaient à une rencontre musclée face aux athlétiques lyonnais. Le genoux de Nicolas Brancion, lui, n'aura pas résisté à un contact. L'infirmerie compte donc désormais un nouveau pensionnaire pour quelques semaines.

Le premier QT, plutôt physique, convenait à Mathieu Kaloga qui se mettait rapidement en évidence (7pts) face à ses homologues décinois eux-aussi performants dans la raquette. Les locaux remportaient péniblement ce premier acte 23-20.

Le second était celui des visiteurs et de Florent Ramseyer en particulier (10pts). Ils profitaient de l'absence de l'intérieur greslis, sanctionné de 2 fautes, et de l'apathie des bleus (2 fautes commises) pour creuser un écart conséquent avant la mi-temps. Complètement déboussolée, Lagresle encaissait 31 pts et en inscrivait 8...en 10mn!

A la mi-temps (31-51), les carottes, à défaut d'être cuites, étaient bien râpées!

"Se faire marcher dessus" (à la Maison) n’était pas concevable et acceptable pour le capitaine Passot et le Staff. Les greslis revêtaient donc leur costume de "Remontada" et se lançaient dans une improbable course poursuite. Yann Vermorel démontraient qu'il n'avait rien perdu de ses jambes et de son explosibilité, imprimant une pression défensive dont il a le secret. Lagresle dépensait beaucoup d'énergie et ne reprenait seulement que 4 points (27-23) dans ce 3ème QT. Personne ne croyait désormais au retour des bleus, surtout avec la nouvelle blessure de Nicolas Brancion, sur un contre "appuyé".

Ayant retrouvé leur rythme défensif, les greslis maintenaient malgré tout, leur intensité, et revenaient point après point sur des lyonnais de plus en plus en proie au doute. Loic Buchet alimentait David Brancion à distance et Mathieu Kaloga dans la "peinture", tandis que Greg passot se multipliait en défense. Décines perdait quelques ballons que Lagresle transformait en jeu rapide. Revenus à 3 points, les locaux exténués, ne parvenaient pas à concrétiser les nombreux lancers francs (15/30) et venaient "mourir" finalement à 4 points des locaux (84-88).

Décine sortait vainqueur logique de cette rencontre "à réactions", ne remportant pourtant qu'un Quart-temps! Le prochain derby "familial" à la Chorale (samedi 9 décembre à 20h00 au palais des Sports) s'annonce donc TRES important pour effacer ce second revers à la maison.

Le Coach

jyb

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 17 Supporters

Aucun événement