C'est Lagoutte qui a coulé Le Puy-Valeix!

13 novembre 2017 - 21:17

Il est arrivé de Feurs (RM2) la saison dernière, en pantoufle, au volant de son camion. Beaucoup pensaient qu'Arnaud Lagoutte ne pourrait pas jouer en pré-nationale. Il a pourtant activement contribué à la Remontada. Les mêmes, et d'autres encore, se demandaient s'il pourrait encore gravir une marche? Si ces derniers étaient présents samedi dernier, ils ont désormais la réponse. Face à l'expérimenté Benjamin Rey (ancien joueur de PRO B, mais toujours toisé à 2m10!) il a clairement dominé la raquette et contribué à la belle victoire des greslis, compilant 10 points et 11 rebonds. "Lagreslisable et vite lagreslisé", le coach n'a jamais douté de sa faculté à se transcender...

Samedi dernier, une équipe auvergnate (Nohonent-Puy Valeix) en chassait une autre (Clermont-Basket). La frustration et la déception de la victoire abandonnée(84-87) la semaine dernière étaient bien présentes dans tous les esprits. Les greslis peu inspirés en début de rencontre, offensivement et défensivement, subissaient le tempo des visiteurs. Efficaces, profitant des largesses des locaux, ils faisaient rapidement gonfler l'écart dans le 1QT (13-25). 

Comme souvent, Lagresle réagissait (plutôt qu'agir!) dans le second QT sous l'impulsion de Loic Buchet, David brancion et d'...Arnaud Lagoutte. Petit à petit les bleus grignotaient leur retard pour le refaire complètement au buzzer (37-37). Enfin réveillés, les greslis juraient cette fois...d'agir! 

Au retour des vestiaires, les greslis (presque tous!) prenaient cette fois le match par le bon bout et imposaient cette fois le rythme à la rencontre. Les clermontois résistaient à la pression mais commençaient à montrer quelques signes de fatigue. David Brancion inscrivait 53 au tableau sur un tir majoré, un signe! Arnaud Lagoutte et le capitaine, Greg Passot, en mission sur le sniper adverse, Dorian Lemoine, dominaient le jeu intérieur. A 57-54, à la fin du 3ème QT, les locaux avaient cette fois retrouvé leurs esprits.

Le dernier acte sera fatal aux visiteurs. Accentuant encore la pression et le rythme, comme si Yann Vermorel était revenu (Il reviendrai samedi prochain selon la rumeur!) les greslis passaient un 30 à 15, donnant la possibilité au coach de faire souffler les cadres et Lagoutte "assèchée"...

Entré en jeu dans les dernières minutes, Bastien Viricel démontrait que l'Etoile pouvait compter sur lui dans les prochaines saisons aux côtés de Baptiste Ducros, de plus en plus performant, et de Corentin Pralus qui "fait ses armes" actuellement en RM2! 

Greg Passot, en capitaine exemplaire et remarquable d'abnégation, finissait le match entouré des Jeunes Mathias (23 ans), Baptiste et Bastien (19 ans), et Mathieu (24 ans). Sans faire preuve d'une grande adresse, Lagresle l'emportait  tout de même 87-69, jouant une nouvelle belle partition à la maison. Partition que les greslis seraient bien inspirés de répéter samedi prochain à Marzy pour enfin convaincre en déplacement.

Le retour de Yann Vermorel, après 9 mois de travail intensif, et un nouveau genou, devrait apporter rapidement une nouvelle impulsion à l'équipe...en attendant celui imminent de la révélation 2017, Clément Pralus! 

Le Coach

JYB

 

 

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 16 Supporters

Aucun événement